France,  Ile-de-France,  Paris

Nicolas Flamel et la plus vieille maison de Paris

C’est en allant au 51 rue de Montmorency dans le 3ème arrondissement de Paris, que je découvre la plus vieille maison de Paris. Elle fut construite en 1407 par Nicolas Flamel, célèbre alchimiste à la recherche de la Pierre Philosophale.

Prof, copiste et libraire-juré, il mène une vie modeste jusqu’à ce qu’il rencontre sa future femme Pernelle. Sa fortune, soudainement conséquente, fait jaser les habitants et les rumeurs courent comme quoi il aurait enfin réalisé le Grand Œuvre. C’est un homme généreux et va faire de nombreux dons pour les hôpitaux et les églises. En 1397, après la mort de sa femme, il décide de faire construire cette maison pour accueillir les pauvres, laboureurs et maraîchers. En échange, ces derniers doivent prier pour les pauvres prêcheurs trépassés comme l’indique l’inscription sous la corniche : “Nous homes et femes laboureurs demourans ou porche de ceste maison qui fu fte en lan de grace mil quatre cens et sept, somes tenus chacun en droit soy dire tous les jours une patrenostre et 1 ave maria en priant dieu que sa grace face pardon aux povres pescheurs trespassez. amen.”

Le N de Nicolas

Sur la façade, on peut lire de nombreuses inscriptions comme les initiales de Nicolas Flamel et de Pernelle, la date de la construction de la maison, la devise de la maison “Prier et Travailler”. Des gravures représentant des anges, des poètes et autres figures médiévales viennent encadrer les fenêtres sur les 6 jambages de porte.

Autrefois, la bâtisse arborait une fresque qui représentait le Christ agenouillé à côté de laboureurs avec Nicolas lui-même.

Ce qui ressemble à un A est en fait le monogramme FP

Restaurée plusieurs fois au fils des ans, la bâtisse abrite aujourd’hui le restaurant “L’Alchimie des Saveurs” du chef Alain Geaam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

36 − = 32