Dans le monde,  Norvège

Ma nuit avec les aurores boréales

J’en ai rêvé, je les ai attendu, enfin … les voici : les aurores boréales !!!

Pour ce séjour en Norvège, nous avons eu le droit à de la neige, de la neige et encore de la neige. Ce qui signifie : ciel couvert… Et quand le ciel est couvert, on ne voit pas les aurores boréales… Malheur !!!

Le voyage a commencé avec une très belle rencontre à l’aéroport. Un hasard fou qui a fait que je me suis trouvé sur les mêmes vols pour Tromsø que le photographe d’aurores boréales Jean Mouette ! J’avais découvert un reportage sur son travail avec Thierry Legault et plusieurs interviews de lui notamment lors d’une exposition sur les aurores boréales à Paris. C’est donc grâce à ça que j’ai reconnu le son de sa voix lorsqu’il a conseillé des touristes français à l’aéroport d’Olso. Une chance énorme ! Je me suis alors avancée pour lui demander si c’était bien lui et bingo ! Un moment vraiment chouette où j’ai pu poser mes petites questions. On a parlé respectivement de notre séjour en Norvège et il m’a appris qu’il y avait eu une éruption solaire. J’avais donc beaucoup de chances de voir des aurores dans les trois prochains jours.

C’est avec toutes ses informations en poche et cette super rencontre, que me voilà parti pour Tromsø avec comme mission : voir les mystérieuses Northern Lights !

Lire : Qu’est-ce qu’une aurore boréale ?

La semaine a été très forte en tempêtes de neige. Chaque soir nous espérions un éclairci mais sans succès. En surveillant les conditions météo et autres sites techniques sur les aurores, nous apprenions peu à peu que la nuit de mercredi paraissait la plus propice pour en voir. Ce qui était une chance puisque c’est justement ce soir-là que nous avions prévu de partir avec un guide dans les terres pour voir les lights !

Nous voilà parti pour 3 heures de route depuis Tromsø ce fameux mercredi soir avec l’organisme Lyngsfjord Adventure. Nous arrivons en pleine nature, en hauteur dans les montagnes, entre Mortenshals et Mestervik. Après s’être réchauffé un instant dans une cabane, le guide nous informe qu’un début d’aurore pointe le bout de son nez. Nous sortons tous excités d’en voir une, enfin ! En effet, il y a une légère traînée verte dans le ciel. Une seconde un peu à droite. Mais sans plus… Le temps de parler un peu entre nous et d’espérer qu’elles s’illuminent d’avantage, le ciel se couvre soudain de vert ! C’est bon, elles sont là ! Les aurores boréales inondent le ciel ! Un spectacle magique qui soudain danse devant nos yeux. Certaines bougent très lentement, d’autres crépitent. Une nuit sous les aurores dont je me souviendrais encore longtemps ! Voici quelques clichés que j’ai pu prendre lors de cette fabuleuse nuit:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

39 − 33 =